8. Déposition

Le braquage

Le 03 avril 2019, rendez-vous à 10h00 au commissariat pour porter plainte.
Ma responsable et moi, nous retrouvons dans la salle d’attente. J’étais mal à l’aise. Je revoyais les scènes. J’avais envie de pleurer.
L’attente fut un peu longue, 40 minutes. Je voulais que ça aille vite et rentrer chez moi. À l’abri. Dans ma bulle.
Malgré la gentillesse de mon interlocutrice, nous avons fait une pause de quelques minutes… les pleurs bien évidemment…
Il m’a fallu raconter le déroulement du braquage.
Décrire l’arme.
Décrire l’individu.
Puis on m’a dit que je serais prévenue s’il était arrêté.
Une fois sortie, ma responsable et moi avons confronté nos dires. Il y avait des différences. Notre cerveau et nos émotions n’avaient pas les mêmes souvenirs…
Je n’avais pas pu avoir de rendez-vous avec mon médecin ce jour-là mais il était prévu le lendemain.
Je ne pourrais pas donner de détails quant à cette journée de mercredi 03 avril mais j’étais en boucle…

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.