Vrai ou pas ?

Challenge Écriture 2020 – #9 (10.03.2020)

Challenge

Vous vous êtes peut-être déjà retrouvé dans un endroit public à disséquer les pensées, à imaginer la vie des personnes autour de vous. Si c’est le cas, l’exercice sera facile, dans le cas contraire, ce sera un nouveau défi! A vos plumes!

***

Pas très sympa la serveuse dans ce bistrot. Le petit couple tout timide qui a demandé une table en terrasse s’est fait rabrouer illico presto. Pff ! J’imagine qu’elle a passé une mauvaise soirée, son mec a dû la larguer ou alors il était trop fatigué pour faire goulou goulou à la casa. Et puis, elle est agréable comme une porte de prison, elle doit sourire quand elle se brûle. Pire, elle est peut-être comme ça tous les jours…
Allez, maintenant, direction les quais pour voir ce qu’il y a de beau côté bouquins. En arrivant près du bel étalage, je remarque la bibliothèque verte et rose, oh là là, nostalgie, tu vas débouler je le sens…
Le bouquiniste est assis sur un tabouret pliant, en train de fumer une pipe, il semble bayer aux corneilles. À quoi peut-il bien penser ? Peut-être à ce qu’il va manger ce soir, dans sa garçonnière ou bien à sa soirée entre potos/écolos/ biblios, il m’a tout l’air d’un green lover.
Tiens, ce vieux monsieur qui arrive, tenant cane en main comme s’il s’agissait d’un rare joyau à exhiber. Je me dis que celui-là doit avec la bourse bien garnie et qu’il est venu s’encanailler parmi le peuple pour regarder les gambettes passer avec appétit… pas difficile d’imaginer à quoi il pense…
Oh et cette dame fagotée telle Barbara Cartland, qui semble plus être promenée par son chien que le contraire, je pense qu’elle doit se croire bien élégante, distinguée, dans ses fanfreluches qui tirebouchonnent sur ses formes généreuses. Elle se hâte vers quoi ? Une réunion de famille dominicale où elle va encore raconter les derniers potins du quartier ? Ou va-t-elle faire les derniers achats avant de partir en cure thermale ?
Tous ces gens me donnent le tournis. Je vais rentrer. Mais… mais, qu’est ce qu’il se passe là-bas ? Je ne vois pas bien, c’est un peu loin. Y a t-il eu un accident ? Une bagarre ? Un malaise ?
Je me dis que je ne vais pas jouer les voyeuristes, je vais passer par une autre rue et laisser l’imagination faire son œuvre… sur les touches de mon clavier.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.