Ma bleue fantasmée

Les coques en reflet

La via à profusion.
Qui éclate tel du pop-corn.
Qui crépite telles les brindilles dans l’âtre.
La santé qui claironne.
Le bonheur qui déborde et reflète.
La richesse du cœur qui éclabousse.
La joie qui pétille.
Le macrocosme et le microcosme en osmose.
Les deux faces de la main en symbiose.
L’un et l’autre.
Deux en un.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.