Ma bleue parfaite

Les yeux de la nature

Comme l’esprit omniscient
Tu veilles.
Parfois de si loin qu’on ne le sait plus.
Mais en qualité de présidente du vivant
Rien ne t’échappe.
Tôt ou tard, tu découvres…
Et tu sévis… ou cajoles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.