Laisser faire…

Challenge Écriture 2020 – #18 (12.05.2020)

Challenge Atmosphérique
Challenge

Alors pour la semaine prochaine, j’aimerais vous proposer quelque chose de différent, pas de fil conducteur, pas de thème, pas de règles. Posez vous derrière votre ordinateur, respirez à plein poumons et laissez vous emporter. Ne réfléchissez pas, ne pensez pas, n’essayez pas de construire quoi que ce soit. Allez y au feeling. Soyez dans l’instant et laissez couler ce qui doit sortir, sans plan, sans intention. Soyez dans un complet lâcher prise! Et profitez du voyage…

***

Mes doigts s’agitent sur les touches, mes yeux sont rivés sur l’écran pour découvrir ce qui en sort et malgré tout, vérifier tout de même la cohérence des propos… Il est tard, je suis dans ma bulle, comme toujours, le calme est présent, les autres font dodo, à la bonne heure… Ma petite lampe de sel me fait du bien, elle est si douce… mais c’est déjà fini ? Je n’ai plus rien à dire ? Non, impossible mes doigts, continuez vos tapotements sur le matériel, nous voulons voir de quoi vous êtes capables… Méditer, oui, j’aimerais que ce récit soit celui d’une méditation… Et puis non, il suffit de fermer les yeux et se laisser être alors que là, les mots sont, l’attention est intellectuelle malgré tout… C’est joli un mot même un gros mot (tiens je me serais bien passée du dernier mais puisqu’il est là, laissons-le)… Tout peut s’écrire ? Oui mais tout ne peut être lu, du moins je le pense. Lorsqu’il s’agit de mes mots, oui, je peux les lire, tous, mais puis-je les faire lire à tous ? Dans l’absolu, je peux mais je ne sais quels seront les réactions, les avis, les commentaires, les impressions, les jugements, etc. car si un texte est écrit par disons, moi, et que je ne sais pas vraiment ce que j’écris car je laisse plutôt aller, et surtout, si je ne relis pas ensuite, gare aux conséquences… je relirai de toute façon avant de poster parce que cet exercice, je l’ai fait plus d’une fois mais j’en étais la seule lectrice… Je relirai mais je ne changerai rien, car je ne suis tout de même pas sous hypnose ou ectasy et je suis encore consciente (sourires). Eh bien quels sont ces mots qui s’enchaînent, d’où viennent-ils ? Vont-ils être intéressant ? Le mot intéressant est curieux non ? Pourquoi faut-il toujours que ce soit intéressant ? Pourquoi je pense cela et je dis cela et j’écris cela ? Oh, oh, je vais me faire des nœuds au ciboulot… je me dis que j’ai hâte de lire ce que vous autres participants aurez écrit… Eh bien, je vais arrêter là car j’ai la sensation que cela pourrait continuer encore des phrases et des phrases et je pense à vous qui tomberez là-dessus (hi hi)…

6 commentaires

  1. J’ai l’impression d’être dans mon cerveau!!
    Ca fait un peu peur…
    Quand on écrit il y a toujours un peu la peur du regard de l’autre pas loin. C’est pas évident d’en faire abstraction, de se lâcher complètement.
    Merci!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.