Jeudi 24 décembre 2020

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Noir

Jeté de cotillons… que nenni, cette année, c’est dysenterie de masques…
Vins qui montent vite à la tête et restent sur l’estomac… quatre-quarts en guise de bûche… désespoir pour certains, semblant de réjouissances… bredouillements de joie fictive… depuis le temps que ça dure… mille sourires effacés… vins qui montent vite à la tête et restent sur l’estomac.

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.