Samedi 23 janvier 2021

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Percée céleste

Satiété difficile à atteindre lorsque le robinet alimentaire est ouvert… Mesurer le peu et le trop en cherchant la bonne dose. Diversion quand l’envie reste. Parfois en vain. Trois secondes ne suffisent pas à arrêter le flot, j’en suis consciente, il me faut tenir quelques minutes pour lever le vieil ancrage. Deux mille milliards de bactéries, et encore beaucoup plus, se nourrissent de toute cette alimentation et en demandent, et en redemandent… vint la conscience de réguler et tenir un cap.

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.