Le bruit et la fureur — Le blog de Pandora Black…

Je partage l’article de Pandora parce qu’on ne peut pas laisser de commentaires dessus et je voulais lui dire qu’on ne connaît jamais la vie des autres, que les apparences sont parfois trompeuses et que l’échec et le désespoir ont plusieurs visages… que j’ai parfois ri en lisant ses mots de détresse, je ne savais pas trop si c’était du lard ou du cochon, si c’était biographique ou non. Sache que d’autres ont aussi envie de se suicider, si je n’avais pas peur de souffrir ou me rater, je l’aurais déjà fait… je pense que Pandora est plus jeune que moi et niveau vie merdique, j’aurais ma place en peloton de tête…

..

Je n’arrive plus à être positive, à voir la vie « du bon côté », de toute façon j’ai toujours détesté le printemps, je ne comprends même pas qu’on puisse se réjouir de voir toute cette nature en ébullition quand toi tu as le sentiment d’être à terre, piétiné par la vie, sans aucun espoir d’amélioration, jamais. […]

Le bruit et la fureur — Le blog de Pandora Black…

12 commentaires

  1. Non on ne sait pas, on ne sait jamais vraiment.
    C’est écrire qui moi m’a sauvée à un moment donné où je ne voulais qu’une chose: disparaître. Et alors à travers l’écran il y a des dizaines de mains tendues. D’une certaine façon elles m’ont aidée à relever la tête, à lâcher la souffrance, à retrouver ce sourire, qui m’avait déserté depuis trop longtemps.
    Merci pour le partage Patricia, je vais aller découvrir son blog.

    Aimé par 1 personne

  2. Waouh ! Le moins que l’on puisse dire, ça déménage ! Je suis d’accord avec toi Mébul, je pense effectivement que Pandora est plus jeune que nous. Je vais écrire de même un article sur ce texte qu’elle a écrit sur son blog. Je ne sais pas, peut-être pour espérer lui apporter une peu d’aide, lui dire tu n’es pas seule…
    Merci en tout cas pour le partage de ce article singulier.
    Bonne soirée. Bisous 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Merci Christine, il y a un désespoir inouï et un humour qui laisse espérer quand même un sursaut ! Quand je pense que nous sommes plusieurs à être plus ou moins dans ce cas, quel gâchis si on pouvait essayer de s’entraider et rebondir !

      Aimé par 2 personnes

  3. Il faut parfois de l’inconscience ou un grand courage pour être sortir de la zone du malheur. Car c’est le seul connu et on peut s’y à défaut. C’est aussi une façon de conserver une idée d’importance quand on croit ne pas en avoir.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.