Mercredi 05 mai 2021

Photo du ciel de Patricia Saccaggi. Paréidolie.

Le typhon


Merci au calme, crevasses du vacarme. C’est tellement important ces disettes du bruit. Des cinq doigts, le petit n’est pas le plus inutile mais bien le contraire, n’est-ce pas oreille ? Deviser gentiment sur les mille facettes de la beauté terrestre, le vin de l’amitié coulant à flots. Et un courant calme…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.