Couleur, quand tu nous tiens !

Challenge Ecriture semaine #1

Challenge d'écriture de Marie Kléber
Challenge d’écriture de Marie Kléber

Attention, attention, poussez-vous devant, j’ai pris de la vitesse et je ne sais pas comment m’arrêter ! Eh la grosse machine avec ton cœur, active la manœuvre sinon je te rentre dedans ! Si tu crois m’impressionner avec ton serpentin ! Et toi, le perroquet sur la droite, dégage de là, va voir ailleurs si j’y suis !

Ouf, j’ai réussi à ralentir, vous ne serez pas bousculés mais faut quand même pas trop traîner, je ne compte pas m’éterniser dans le coin, de toute façon, on vient plus nous voir alors…
Et si on faisait atelier peinture les copains, on pourrait rafraîchir un peu nos armoiries qu’en pensez-vous ?

Petit papa Noël

Challenge Ecriture #40 – 01.12.2020

Challenge d'écriture de Marie Kléber
Challenge d’écriture de Marie Kléber

Pour la semaine prochaine (#40), mettons un peu de douceur et de légèreté dans la vie des uns et des autres et dressons chacun à notre manière notre liste de Noël idéale!

***

Cher petit papa Noël,

Oui, je suis grande et en principe je ne devrais pas te demander de m’apporter des jouets, eh bien, justement, je ne vais pas t’en demander.
Si tu es vraiment le père Noël digne de ce nom, écoute ma requête, lis et relis bien ce que je veux, tu verras, tu n’auras pas mal au dos avec ni besoin de passer par la cheminée (d’ailleurs j’en ai pas) et si tu préfères l’envoyer par la poste, je te laisse mon adresse à la fin. Tu vois, c’est fastoche et puis, il te faut juste un bout de papier et un stylo. Enfin, pas n’importe quel papier. Mais il se peut que tu n’aies pas ce genre alors il existe une autre solution dans ce cas.
Tu sais, enfin non tu le sais pas encore mais ce cadeau va être le sésame pour moi. Oui, carrément… et ne va pas trouver une excuse parce que sinon, je mettrais sur Twitter que tu es un imposteur et là, c’en sera fini de ta carrière. Non, ce n’est pas une menace, disons que c’est juste un conseil…
Bon, allez, je te dis ce que je veux… et uniquement ça, hein, on est bien d’accord ?
Un chèque. Oui, je veux un chèque. Daté et signé bien sûr. Alors, si tu es vraiment cool, tu laisses vide l’emplacement des chiffres et je remplirais mais sache qu’il faut au moins 50 000 euros.
50 000, c’est bien ça. Pour acheter un petit terrain avec une petite maison. En Auvergne. Ou en Ardèche. Ou en Provence.
Avec une cheminée comme ça, l’année prochaine, tu viendras boire un thé avec moi.
Merci petit papa Noël.

Ps : ah oui, j’oubliais, si tu n’as pas de chéquier, tu peux me faire un virement, je te mets aussi mon rib à la fin.

Je t’embrasse 50 000 fois !